Comment amarrer un bateau facilement en 4 étapes ?

Découvrez 4 étapes simples pour amarrer un bateau.

Savoir comment amarrer son bateau en toute sécurité est une compétence cruciale lorsque l’on prend une embarcation sur n’importe quelle voie navigable. Mais, si vous êtes novice en matière de navigation de plaisance. Cela peut aussi être l’une des parties les plus intimidantes de la navigation.

Comment éviter d’endommager votre bateau ? Et comment s’assurer que votre bateau est solidement attaché ? Après tout, personne n’a envie d’une facture de réparation onéreuse. Ni de revenir d’un déjeuner pour découvrir que son moyen de transport dérive lentement hors de vue !

Voici donc notre guide simple pour amarrer un bateau en toute sécurité.

1/ Amarrer un bateau : le choix de l’emplacement

Le choix de son lieu d’amarrage n’est pas à prendre à la légère. Car, il en résulte la garantie est votre bateau est soit en sécurité. Donc le premier conseil à prendre en compte est d’éviter au maximum les structures avoisinantes (pont, écluse, etc…)

Lorsque vous vous approchez de l’endroit choisi. Faites très attention à ce qu’il n’y est aucun danger caché. Comme une souche d’arbre ou un rocher immergé qui pourrait endommager la coque.

Surveillez le marnage, certains lac, rivière ou fleuve peuvent avoir leur niveau d’eau qui change de plusieurs mètres sur la même journée. C’est encoure plus important si vous naviguez de nuit.

Sur une rivière, amarrez toujours dans le sens du courant, avec la proue (ou l’avant du bateau) tournée vers l’amont, même si cela implique de faire demi-tour.

2/ Amarrer un bateau : soyez toujours prêt vous et votre équipage

Préparez votre équipage et vous-même bien à l’avance et assurez-vous que chaque membre de l’équipe connaît les tâches qui lui incombent.

Préparez un membre de l’équipage à descendre à l’avant du bateau et à travailler rapidement pour attacher l’amarre de proue à un anneau d’amarrage.

3/ Amarrer un bateau : Le plus dur la manœuvre

Ralentissez votre bateau presque jusqu’à l’arrêt pendant que vous vous approchez de l’endroit où vous voulez vous amarrer. Toutes vos manœuvres doivent être effectuées aussi lentement que possible. Afin que vous ayez le temps d’ajuster votre approche.

Amarrage parallèle au quai ou à la berge

  1. Pour s’amarrer parallèlement au quai ou à la berge, placez un membre de l’équipage aux amarres à l’avant et à l’arrière du bateau.
  2. Approchez lentement du point d’amarrage choisi et gardez la proue face au vent ou au courant. Votre bateau doit former un angle d’environ 45° avec la berge.
  3. Lorsque le bateau se trouve à deux ou trois mètres de la berge ou du quai, passez la marche arrière pour ralentir.
  4. Au moment où la proue touche le rivage, laissez un membre de l’équipage sauter à terre et fixer la proue (attention, car si vous sautez deux fois avec enthousiasme, vous risquez de faire reculer le bateau de la berge ou du quai !)
  5. La poupe (ou l’arrière du bateau) peut ensuite être tirée à la main.

Amarrage perpendiculaire au quai ou à la berge

Soyez prudent, car cette manœuvre peut être difficile en cas de vent ou fort courant.

  1. Approchez vous le plus près possible de l’endroit où vous souhaitez vous amarrer.
  2. Avant de tourner, alignez-vous parallèlement à l’endroit où vous voulez vous amarrer (en tenant compte de la dérive éventuelle due au vent ou au courant).
  3. Ensuite, faites marche arrière pour atteindre l’endroit de votre choix.

Conseil : Il est souvent utile de laisser descendre un membre de l’équipage pour vous aider dans cette manœuvre.

4/ Amarrer un bateau : savoir faire le bon nœud

Pour sécuriser votre bateau, il existe plusieurs nœuds faciles à utiliser qui vous permettront de sécuriser votre embarcation en toute sécurité dans la plupart des conditions.

Tour mort et demi clé :

nœud pour amarrer un bateau

Il s’agit d’un nœud de bateau utile et populaire. En fait, il est idéal pour amarrer une embarcation et en plus il est facile à défaire. Voici comment le réaliser :

  1. Le tour mort : faites deux passages de la corde autour de la bite d’amarrage pour absorber la tension initiale pendant que vous faites le nœud. Cela peut être critique lorsque vous manipulez une amarre. Un voire deux tours supplémentaires, doivent être ajoutés au départ si vous manipulez une charge lourde. Comme par exemple un grand navire ou par vent fort.
  2. Deux demi clé ou plus : Les demi-clé forment en fait un crochet en forme de cloche autour de l’extrémité debout. Cependant, il est courant de faire plusieurs demi-clé supplémentaires. Soit pour rendre le nœud plus sûr, soit pour utiliser le surplus de fil.

Conseils de marins : Apprenez à faire les demi-clé d’une seule main. Cela vous permet d’utiliser l’autre main pour supporter la tension d’un navire qui peut facilement tirer avec une force bien supérieure à celle que vous pourriez contrôler. Comme nous l’avons souligné plus haut, lorsque vous êtes confronté à une telle force, utilisez autant de tours sur le poteau que nécessaire pour contrôler la tension.

Nœud de taquet ou de cabestan :

Ce nœud est particulièrement utile si vous souhaitez vous amarrer à un arbre ou à un poteau. Il s’agit de deux demi-accrochages inversés, avec une prise extrêmement forte.

Pour ce nœud, il suffit de faire passer la corde en huit autour du taquet. La dernière boucle peut être inversée afin de bloquer la corde.

Autre solution : Boucles d’amarrage

Vous pouvez également utiliser des mousquetons pour amarrer votre bateau, mais faites attention. Les cordes devront être relativement tendues pour que toute variation du niveau de l’eau ne provoque pas un relâchement excessif de la corde.

Maintenant que vous savez comment amarrer un bateau, louez l’un de nos bateaux de canal ou, si vous avez toujours peur de conduire votre propre bateau, les excursions en Angleterre sont toujours un excellent moyen de voyager au Royaume-Uni.

Ca peut vous intéresser : Comment hiverner son bateau? 10 conseils pour passer l’hiver

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *